Trois points et Pully c’est tout!

https://scontent.fqls1-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/53900742_1224332291074058_8903284234706223104_o.jpg?_nc_cat=102&_nc_ht=scontent.fqls1-1.fna&oh=8f1fbdc28e35c345f860b7f0cf1017fd&oe=5D28A5AE

Roller Derby

Les Jets devait impérativement gagner contre Pully pour pouvoir toujours espérer aux playoffs. En effet, en ce début d’année 2019 les genevois sont aussi accroché à la cinquième place que Pierre Maudet au conseil d’Etat. Ainsi, les Jets(pack) attaquent cette partie comme des fusées et après seulement 48 secondes, ils vont ouvrir le score sur le schéma le plus basique du rink-hockey. Vincent Tinguely shoot de loin et Thibault von Däniken qui passait par là, dévie la balle en pleine lucarne. Et puis 47 secondes après, c’est à nouveau Will Turner pour les Jets ou autrement dit c’est le Jack pote. Thibault envoie un centre en l’air à son compère Mathias Froidevaux qui transforme d’une magnifique reprise de volée et c’est pas volé ni du volley. De plus, Michael Sterchi inscrit un troisième but à la 4ème minute de jeu sur un superbe solo que Han ne renierait pas. En résumé, cela fait 3à0 pour les locaux avant même la 5ème minute de jeu. Dès lors, Pully se doit de réagir et va changer de tactique défensive. Démontrant à Trump que celui-ci n’a pas le monopole du mur, les vaudois vont se barricader devant leur gardien et attendre la contre attaque. Cette recette va être payante puisque Guillaume Duflon réduit la marque sur un rebond. Les vaudois vont même inscrire un magnifique second but par l’intermédiaire de Jérémy Loye de Tigre pour le coup. Le score n’évoluera plus jusqu’à la pause et les Jets vont devoir redoubler d’effort pour assurer la victoire malgré cette parfaite entame de match.

Sterchipote pas

Heureusement, la deuxième période commence comme la première et après 48 secondes Sterchic type fait à nouveau ficelle grâce à un tir puissant en revers. Les Jets dominent le match mais reste toujours à la merci des contres fulgurants de Pully. Ainsi, sur une grosse occasion de 5à3 pour les genevois, ceux-ci ne gardent pas à Loye Jérémy qui remet son équipe dans la course en revenant à 4à3. Toutefois, il ne faut pas attendre bien longtemps pour voir les genevois reprendre deux longueurs d’avance grâce à une pêche en lucarne de Paul Vielliard qui ne pêche donc pas à la finition (il pêche aux leurres pour les puristes). A partir de ce but, les Jets vont faire tourner la balle en se découvrant le moins possible pour ne pas prendre de risque inutile et vont même aggraver la marque lorsque Michael Sterchi inscrit un nouveau but, à trois minutes du terme, sur coup franc direct ce qui est synonyme de triplé et donc de bières pour le prochain match. Pully qui aura vendu chèrement sa peau va réussir à tromper la vigilance de Timothé Riotton une dernière fois avant la fin du match ce qui portera la marque totale à 6à4. Au final, il est important de souligner que ce derby s’est déroulé dans une bonne ambiance grâce au très bon arbitrage de Florian Brentini et Tobias Cebulla. Aucun carton sorti, zero penalty, et un seul coup franc direct en raison des 10 fautes d’équipes de Pully.

Dès lors, au delà du score, les Jets retiendront la première victoire de 2019 et l’espoir d’atteindre les playoffs. Pour ce faire, il faudra confirmer dès dimanche contre Gipf et relancer définitivement la machine.

Jet RC Genève LNB – Pully RHC LNB 6 : 4 ( 3:2 , 3:2)

TvD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *