“7-1 rock!…7-1 pique…7-1 cap!”

https://scontent.fqls1-1.fna.fbcdn.net/v/t1.0-9/p720x720/54256711_1227171424123478_2964714782243946496_o.jpg?_nc_cat=111&_nc_ht=scontent.fqls1-1.fna&oh=0be7026cfa9ccba1787f3ea4b1492d9d&oe=5D040B7E

Veni, Vidi, Vincent

Pas le temps de flâner pour les Jets la semaine dernière étant donné qu’après avoir battu mercredi Pully, ils affrontaient les derniers Gipf-Oberfrick. Une victoire était attendue à la Queue d’Arve et les genevois n’ont pas laisser planer le suspens en s’imposant 7 à 1.Et comme contre Pully, les locaux n’ont pas attendu bien longtemps avant d’ouvrir le score. C’est Tinguely qui pousse la balle au fond du but après 44 secondes en reprenant le rebond contre la bande suite à un shoot de Sterchi. Cependant, malgré une domination territoriale, les Jets vont se faire peur avec un carton bleu écopé. Toutefois, ils comptine, heu non pardon, ils comptent Tim dans les rangs qui sort un magnifique arrêt sur le coup franc direct. En effet, son adversaire en s’approchant voit Riotton en bateau pis rate… Ce sera le seul coup de semonce des argoviens qui vont encaisser un second but dans la foulée. Après une longue phase de possession de balle, von Däniken ne sait plus quoi faire et voit Vincent sur le but. Connaissant la qualité de finition de son comparse, il lui envoie une sacoche en plein dessus avant que celui-ci dévie la balle et lobe le gardien d’une manière improbable. C’est donc un second but pour Tinguely puisque évidemment l’un Vincent l’autre. Dès lors, Gipf va complètement craquer et encaisser un but 9 secondes plus tard. Lorsque Pierre en feu Wilmal positionnement du gardien adverse, il marqua une Pépite en allumant le pauvre portier qui Dino. Paul Vielliard va d’ailleurs alourdir le score à la suite d’un spectaculaire solo de Vincentable aujourd’hui. Il va sans dire que je préfère Paul en patins que Polanski Les genevois terminent donc la première période sur le score de 4à0 et vont recommencer la seconde avec un 4vs3 en leur faveur.

Romanensensé

Néanmoins, les romands sont totalement à côté de leurs patins au début de ce second acte, et peuvent remercier leur gardien Jean-Christophe Romanens. Celui-ci ,entré à la pause, a permis à son équipe de ne pas concéder un but en supériorité numérique. Revigoré par les parades de leur portiers, les genevois vont se remettre dans le bain et inscrivant un cinquième but sur une superbe action collective terminée d’une main de maitre par Patrice Matter. Tout le monde rigole, chez les Jets jusqu’à ce que Pierre Baud Saa ne tombe et se blesse à l’épaule. Dès lors toubib or not toubib? Telle est la question. La messe est dite lorsque les argoviens et Thibault sont assommés par le triplé de Tinguely sur une nouvelle déviation. Toutefois, Gipf va quand même trouver la force de sauver l’honneur lorsque Daniel Büchli…ttéralement le gardien genevois avant de transformer au forceps. Un festival de buts dans ce match qui verra donc finalement von Däniken sceller le score sur une offrande de Patrice Matter et celà à 14 secondes de la sirène finale.

C’est ainsi une excellente semaine pour les Jets qui recollent à Münsingen au classement et qui peuvent toujours rêver des playoffs à l’approche du dénouement de la saison régulière. Pour ce faire, il faudra battre Weil am Rhein samedi prochain dans une partie qui s’annonce passionnante.

Un grand merci à Francois Baudraz pour les magnifiques photos que vous pouvez retrouvez sur son site à l’adresse suivante: http://urbainphotos.ch/?gallery=rink-hockey-jet-m20-queue-d-arve-07-03-2019

Jet RC Genève LNB – RHC Gipf-Oberfrick NLB 7 : 1 ( 4:0 , 3:1)

TvD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *