Carnivoredemwald

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes qui pratiquent un sport, terrain de basketball, chaussures et plein air

Rude samedi pour les Jets. Dans un match disputé face à Vordemwald, les genevois se sont chichement incliné 3à4. Pourtant au vu du match, ils auraient au moins mérité de récolter 1 point dans cette confrontation.

Tout avait bien commencé pour les hommes du bout du lac lorsque Jordi, leur nouveau renfort marque après 5 minutes de jeu. El magOrtola reprend de volée un rebond accordé par la défense pour tromper le portier adverse. Vordemwald est vert… de rage et repart Moor au dent à l’attaque et égalise une minute plus tard sur un tir vicieux de Sandro Moor. Pire, dans la foulée les Jets reçoivent un carton bleu et malgré un bel arrêt de Riotton sur le direct ils vont encaisser un but à en infériorité numérique. Un doublé pour Sandro Sandro ça c’est fort en fruit, même si celui-ci inscrit le but d’un magnifique plat du pied, sécurité pour les puristes du foot. Mené après 8 minutes, les Jets ne vont pas paniquer et vont se procurer d’énormes occasions de buts mais manquer cruellement de réussite dans la finition.

A la pause, les genevois savent qu’ils ont une réelle carte à jouer dans ce match. Motivé comme jamais, ils ont besoin seulement de 5 minutes au retour de vestiaire pour retourner la partie. Tout d’abord lorsque Patrice, déjà bien accliMAtter à cette nouvelle saison égalise sur un beau travail d’acharnement de Tinguely qui se dit à Vincent péril on triomphe sans gloire. Et puis dans la foulée, lorsque Jordinateur calcule bien la trajectoire du tir de Yannis Pazos, pour dévier subtilement la balle dans le but. Les romands mènent donc 3 à 2 et sont pas loin de tuer le match à plusieurs reprises mais recommencent à nouveau à pêcher dans le dernier geste. Mais comment leur en vouloir lorsqu’on sait que pour les Jets pêcher c’est une passion?

Cela, Vordemwald en a cure, et bien qu’ils ont de la peine à se montrer dangereux, ils sont extrêmement décisifs devant la cage. Et c’est soldat Ryan Kaeslin, qui n’a besoin de personne pour le sauver, qui va permettre au sien d’égaliser. Pire, Kunz de théâtre, à presque Sven minutes de la fin du match lorsque Sven Kunz marque un nouveau but pour les argoviens. Dans un rush contre la montre, les Jets vont tout tenter pour égaliser et auront même une occasion en or de revenir à 30 secondes de la fin du match avec un coup franc direct. Michael Sterchipote trop après avoir bien couché le gardien et ne parvient malheureusement pas à inscrire ce but qu’il méritait tant. Une courte défaite très rageante, mais qui montre que les Jets ne vont rien lâcher cette saison et qu’il va falloir compter sur eux dans cette saison.

On remercie au passage le public Jet de plus en plus nombreux et le fan club de Yannis qui aura bien donné de la voix.

Tvd

JET RC Genève LNB – RHC Vordemwald NLB: 3 : 4 ( 1:2 , 2:2 )

GardienGardien
13 Riotton Timothé10 Schmied Andreas
JoueursJoueurs
30 Sterchi Michael (C)92 Moor Patrick (C)
3 Tinguely Vincent65 Kläui Florian
29 Von Däniken Thibault9 Moor Sandro
87 Matter Patrice88 Altenbach Jérôme
2 Pazos Yannis78 Kaeslin Ryan
88 Portugal Cartagena Alfredo6 Kunz Sven
20 Ortola Jordi 
99 Vielliard Paul 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *